0

Infos

LES NEWS
LA CONJONCTURE  IMMOBILIERE EN FRANCE (début 2021)
Après le confinement du 17 mars 2020.
Malgré les incertitudes liées au coronavirus, près de 8 Français sur 10 affirment maintenir leur projet
Vers un retour “au vert” des Français ?
Une grande majorité des Français délaisserait désormais les grandes agglomérations
47% des candidats à l’acquisition recherchent une maison
38% ont élargi le périmètre de leur recherche immobilière
40% sont prêts à faire des travaux pour payer moins cher leur logement
39% estiment que c’est le bon moment pour devenir propriétaire
49% pensent que les prix immobiliers vont baisser
Chute vertigineuse des ventes en avril
Ne pas confondre rebond et reprise
La production bancaire en baisse
 
Un point début Décembre 2020.
Un accès au crédit plus difficile
Des conditions de crédit excellentes
Avec des prix qui augmentent partout
Mais les prix montent pendant que l’activité recule
 
Un point en Avril 2021.
Le marché immobilier montre sa résilience car le nombre de transactions résistent et les prix se
stabilisent avec des disparités territoriales importantes.

Un point en octobre 2021
Essoufflement de la demande
Aussi, après plusieurs mois d’une progression rapide de l’activité, le rythme d’évolution de la production a commencé à nettement ralentir en juillet. Et ce ralentissement s’est renforcé durant tout l’été, au-delà de l’affaiblissement saisonnier habituel du marché. Les achats des particuliers sont en effet devenus moins faciles à financer : si de nombreux candidats à l’achat ne peuvent plus rentrer sur le marché, ce n’est pas en raison de la hausse des prix de l’ancien, mais parce les apports personnels exigés par les banques sont à des niveaux tels qu’une large partie de la demande potentielle est exclue du marché. Durant le 3ème trimestre, la demande a donc baissé de 5.6 %, en glissement annuel.

Un point en Juin 2022
Sur un marché fortement chahuté depuis le début de l’année, les achats de logements anciens réalisés par des particuliers ont reculé de 1.8 % durant les 3 derniers mois, en glissement annuel. Mais les évolutions restent très différentes entre les régions. Compte tenu de l’ensemble des déséquilibres auquel le marché de l’ancien est confronté depuis plus d’un an, sur le 1er quinquamestre 2022 les achats sont en repli de 5.0 %, en glissement annuel (de 15.2 % par rapport au 1er quinquamestre 2019) et ils se situent à 9.0 % sous leur niveau moyen de longue période.
Lyon : les prix de l’immobilier amorcent leur décrue
Le marché lyonnais perd de sa vigueur. Pour la première fois depuis des mois, les prix des logements lyonnais ne progressent plus et affichent même un léger recul. Une baisse renforcée par une valeur pierre devenue hors de portée pour beaucoup ainsi que par l’exode de la demande hors les murs. 

Ces titres sont issus des articles qui synthétisent les principaux résultats du baromètre LPI-SeLoger, de l’Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels (Crédit Logement/CSA) et de l’OPCI, l’Observatoire de la Production de Crédits Immobiliers. Les publications sont durant la période allant de Mai 2020 à octobre 2021.

 


MEDIATION DE LA CONSOMMATION


Médiation de la consommation :
Pour tout litige afférent à l’exécution du présent mandat, le mandant, s’il est un «consommateur» au sens de l’article liminaire du code de la consommation, est informé 
qu’il peut saisir le médiateur de la consommation, soit par voie électronique 
à www.anm-conso.com, soit par courrier postal à l'attention de l’ANM Conso, 
62 rue Tiquetonne, 75002 Paris
 
RGPD
Les informations que vous aurez communiquées à l'Agence IMMOTREFLE sont uniquement destinées au rapprochement des offres dont elle dispose ou disposera avec votre recherche d'un bien immobilier. Celles-ci sont déposées dans un logiciel de transaction nommé HEKTOR et pour lequel, l'agence IMMOTREFLE a un contrat de location avec le société LA BOITE IMMO qui reconnaît l'Agence IMMOTREFLE comme étant le propriétaire exclusif des données qu'elle lui a transmises. Leur durée de conservation est de un an comme choisi par l'agence IMMOTREFLE. Vous pouvez néanmoins avant ce délai d'un an, demander à l'Agence IMMOTREFLE, la suppression des informations vous concernant. Cette demande peut être formulée comme suit : "Je refuse de recevoir des informations sur l'immobilier de la part de l'agence IMMOTREFLE (raison sociale MIDIMMO établie 5 avenue Roland Delachenal à Crémieu 38460) et lui demande de supprimer toute donnée dont elle disposerait et qui me concerne."


NOS PARTENAIRES
 
Portails immobiliers
Se loger
logic-immo
bien ici
a vendre a louer
le bon coin
 
Courtage en banque
ACe credit
nb: nous informons notre clientèle qu'un contrat d'indicateur d'affaire a été établi entre la société AUXILIUM GESTION représentant la marque ACE et la société MIDIMMO (raison sociale de l'agence IMMOTREFLE). 
 
Assurance professionnelle
GALIAN


NOS REPONSES


VALIDITE D'UN MESURAGE LOI CARREZ.
La validité d'un diagnostic de mesurage (loi carrez) est illimitée en l'absence de travaux intérieurs ayant modifié la distribution des pièces. Toutefois même si vous possédez cet ancien document, nous vous conseillons lors de la mise en vente d'un bien, de faire réaliser un nouveau mesurage par un diagnostiqueur de votre choix.
En effet, si un écart supérieur à 5 % était constaté entre les surfaces relevées après la vente et celles indiquées sur le nouveau diagnostic, le diagnostiqueur concerné serait appelé en responsabilité et appellerait son assurance professionnelle à indemniser l'acquéreur lésé si ce dernier intente une action en diminution du prix.
En l'absence de nouveaux diagnostics, vous ne pourriez vous retourner contre l'ancien diagnostiqueur avec qui vous n'avez pas contracté et seriez obligé(e) d'indemniser votre acquéreur.
A titre indicatif, le coût d'un mesurage loi carrez est en moyenne de 120 €.

Nouveau DPE (Diagnostic de Performance energétique) 2021.
Pour vendre ou louer un bien immobilier, il y a obligation de faire réaliser par un spécialiste, des diagnostics.
Parmi ceux-ci, l’un des plus importants est le DPE,  Diagnostic de Performance Energétique.
Ce diagnostic indique la quantité d’énergie qui est nécessaire pour chauffer le bien mais aussi le niveau d’émission de gaz à effet de serre (GES) de son installation de chauffage.
Ce diagnostic est uniquement informatif ; c'est-à-dire qu’il n’impose pas de faire les travaux…mais il est devenu extrêmement important pour les trois principales raisons suivantes :
  • Par soucis d’économie
  • Par respect de l’environnement
  • Par contrainte légale
Sur ce dernier point, la récente loi sur le climat et la rénovation énergétique prévoit le calendrier des étapes de restriction liées au DPE 2021 suivant :
A partir du 1er janvier 2025, le bien sera interdit à la location si le classement DPE est G
A partir du 1er janvier 2028, le bien sera interdit à la location si le classement DPE est F ou G
A partir du 1er janvier 2034, le bien sera interdit à la location si le classement DPE est E, F ou G

Les travaux d’amélioration seront alors à réaliser et à faire valider par un nouveau diagnostic afin de remettre le bien en location.
Pour la vente, celle-ci sera toujours possible mais l’acte de vente stipulera le « mauvais » classement du DPE et les limitations qui vont avec  pour la location.
Compte tenu du coût des travaux à envisager pour améliorer le DPE, j’estime qu’un abattement de 10 à 20 % du prix de vente pourrait être à déduire.
A compter du 25 août 2022, les logements classés F ou G verront leurs loyers bloqués.
Il faut également retenir que d’une manière générale, l’état oriente la rénovation énergétique vers le tout électrique ce qui rend les installations au gaz ou au fioul déjà obsolètes.
 
Remarque : le DPE est désormais opposable : c'est-à-dire qu’il engage la responsabilité du vendeur et que celui-ci peut avoir à verser une indemnité à l’acquéreur pour compenser le coût des travaux engagés pour l’amélioration énergétique du logement.

 


BAREME D'HONORAIRES DE L'AGENCE

LES HONORAIRES DE L'AGENCE SONT TTC ET SONT CALCULES SUR LE PRIX DE VENTE (lorsque les honoraires sont à la charge du vendeur) OU SUR LE PRIX NET VENDEUR (lorsque les honoraires sont à la charge de l'acquéreur) SUIVANT LE MANDAT DE VENTE.

Pour tout bien situé dans un rayon supérieur à 30 kms de l'agence, les honoraires sont fixés d'un commun accord entre les parties.

Ce barème d'honoraires peut être révisé à la baisse dans certaines conditions (par exemple, lorsqu'un mandant est simultanément ou a été récemment acquéreur d'un bien dont notre agence est en charge de sa transaction).

Aucun honoraire et aucun frais ne sont dus avant la conclusion de tout contrat de vente.

HONORAIRES TTC CHARGE VENDEUR : calculés sur le prix de vente

Jusqu'à 30.000 €                                       nous consulter
De 30.001 €       à   100.000 €                             6 %                                                                         
De 100.001 €     à   150.000 €                             5 %
De 150.001 €     à   200.000 €                             4,5 %
De 200.001 €    à   500.000 €                             4 %
Au delà de 500.000 €                                         3,5 %

HONORAIRES TTC CHARGE ACQUEREUR : calculés sur le prix net vendeur

Jusqu'à 30.000 €                                       nous consulter
De 30.001 €     à     94.000 €                                6,38 %
De 94.001 €     à     142.500 €                              5,26 %
De 142.501 €    à   191.000 €                               4,71 %
De 191.001 €    à   480.000 €                               4,17 %
Au delà de 480.000 €                                           3,63